OCULUS QUEST 2 : Test et avis du casque de réalité virtuelle de chez OCULUS

Ces dernières années, la réalité virtuelle prend de plus en plus de place dans la vie quotidienne. Récemment réservée aux jeux vidéo, elle s’est aussi implantée dans le monde professionnel. En effet, elle est très utilisée dans le marketing expérientiel, comme la mise en place des stands virtuels ou des salles de réunions virtuelles. Pour vous immerger complètement dans le monde virtuel, il vous faudra un casque dédié. Celui-ci vous offre des images en 3D avec des simulations extraordinaires. Vous souhaitez avoir un casque de réalité virtuelle ? Vous serez confronté sur de nombreux modèles sur le marché. Pour vous aider dans votre quête, nous avons aussi fait le test de l’OCULUS QUEST 2, un casque de réalité virtuelle très prisé du moment. Découvrez toutes ses caractéristiques.

Oculus Quest 2 — Casque de réalité virtuelle tout-en-un dernière génération — 256 Go
  • ÉQUIPEMENT NOUVELLE GÉNÉRATION - Vivez le meilleur de chaque instant avec notre processeur ultra-rapide et notre écran haute résolution.
  • LE JEU TOUT-EN-UN - Grâce à la bibliothèque de contenu Quest et sa rétrocompatibilité, vous pouvez découvrir de nouvelles aventures ou revivre les moments cultes de vos jeux préférés.
  • DIVERTISSEMENT IMMERSIF - Expérience VIP garantie pour tous les concerts en direct, films révolutionnaires, événements exclusifs et plus encore.
  • CONFIGURATION FACILE - Ouvrez le coffret, configurez l’application mobile et plongez dans la VR. Aucun PC ou console requis. Un accès Internet sans fil et l’application Oculus sont nécessaires pour la configuration (téléchargement gratuit).
  • ÉCRAN PREMIUM - Ne ratez aucun détail grâce à un écran époustouflant doté de 50 % de pixels de plus que le Quest original. Avec une clarté et une résolution optimales, rien ne vous échappera, que vous soyez en mouvement ou immobile.

Les différentes caractéristiques de l’OCULUS QUEST 2

Vous avez déjà entendu parler de la version 1 de l’OCCULUS QUEST ? Aujourd’hui, Facebook a frappé fort en lançant l’OCULUS QUEST 2. Celui-ci a attiré de nombreux utilisateurs grâce à sa performance et sa praticité. Il se trouve sur le marché depuis l’octobre 2020 tandis que son aîné a fait son apparition en 2019. Pour découvrir toutes ses caractéristiques, nous avons fait ce test.

Fiche technique

  • Poids : 503 g
  • Dimensions : 191,5 mm x 102 mm x 142,5 mm
  • Écran : LCD
  • Définition : 3 664 x 1.920 pixels
  • Taux de rafraîchissement : 90 Hz
  • Réglages de l’écart pupillaire : 58, 63 et 68 millimètres
  • Prise jack : 3,5 mm
  • Câble USB : 1 m
  • 4 caméras embarquées
  • RAM : 6 Go
  • Stockage interne :  version de 64 Go ou version de 256 Go
  • Autonomie : 2 à 3 heures
casque de réalité virtuelle oculus quest 2

La différence entre l’OCULUS QUEST 2 et son prédécesseur

Le premier OCCULUS QUEST possède les mêmes fonctionnalités que le nouvel OCULUS QUEST 2. Toutefois, ce dernier a connu quelques améliorations. Nous avons constaté qu’il affiche un design plus compact et plus esthétique. Son design bicolore est plus moderne et plus agréable à regarder. Au niveau de la taille, l’OCULUS QUEST 2 est plus léger que son prédécesseur. Cela permet d’améliorer l’expérience utilisateur des amateurs de réalité virtuelle.

L’amélioration de l’OCULUS QUEST 2 se fait aussi sentir au niveau de la performance. En effet, celui-ci affiche une plus grande résolution. D’un autre côté, sa mémoire RAM a augmenté. Elle est de 6 Go contre les 4 Go du premier Quest. Son stockage interne est aussi plus avancé. Il offre un espace de 64 Go et 256 Go contre 64 et 128 Go du premier Quest. Il n’y a que 100 euros de différence entre la version de 64 Go et celle de 256 Go.

D’après notre test, nous avons aussi constaté un léger changement au niveau des haut-parleurs. En effet, le nouvel OCULUS QUEST 2 offre un son plus riche et plus profond. En ce qui concerne la durée de vie de la batterie, elle est la même que son prédécesseur.

Vu sous ces différents angles, l’OCULUS QUEST 2 est plus intéressant. Regardez de près ses caractéristiques et ses qualités.

Un prix qui défie la concurrence

L’OCULUS QUEST 2 a attiré de nombreux utilisateurs non seulement pour sa qualité, mais également pour son prix. En faisant quelques comparaisons, nous avons constaté qu’il coûte 3 fois moins cher que ceux de la concurrence. Il pourrait donc vous satisfaire si vous ne souhaitez pas dépenser une fortune pour acquérir un casque de réalité virtuelle.

Une belle expérience sans fil

Lorsque nous avons ouvert la boîte de l’OCULUS QUEST 2, nous avons aimé l’absence de câbles. Nous avons à notre disposition un casque de réalité virtuelle sans fil. Plus besoin de vous encombrer avec des câbles lors de l’usage de votre nouveau gadget. Vous êtes ainsi plus libre dans vos mouvements. Rien de tel pour vous amuser !

Ainsi, dans la boîte, il n’y a que le casque, le chargeur USB-C et les deux manettes. Si vous portez des lunettes, vous serez satisfait par la présence d’un adaptateur qui se fixe directement sur le casque. Ce modèle peut ainsi s’adapter à tous les utilisateurs.

Une utilisation simplifiée

Nous avons aussi aimé l’usage simplifié de l’OCULUS QUEST 2. En effet, vous n’avez pas besoin de caméras de détection à installer pour pouvoir l’utiliser. Il vous suffit de sortir le casque, de le mettre, de l’allumer et de le configurer. Profitez ensuite de votre jeu virtuel.

Un casque VR confortable

Lorsque nous avons testé ce casque, il s’est avéré que l’OCULUS QUEST 2 est plus confortable. En effet, son poids s’est allégé. Il ne pèse que 503 g. De ce fait, vous pouvez le porter pendant des heures sans être fatigué. Vous ressentirez moins de pression sur votre tête pendant son utilisation. De plus, le casque ne tombe pas en avant et ne pèse pas sur le nez.

Pour plus de confort, cet OCULUS QUEST 2 n’est plus pourvu de serre-tête rigide comme son prédécesseur. En effet, celle-ci a été remplacée par une bande élastique plus souple. Montée sur des bras en plastique, cette bande peut pivoter de haut en bas. À l’aide des velcros, vous pouvez ajuster le casque à votre taille. De plus, ces velcros assurent un parfait maintien. Une vraie expérience à ne pas rater !

Mais le casque de réalité virtuelle OCULUS QUEST 2 a tout prévu. Pour le confort des personnes qui portent des lunettes, ce modèle est livré avec un espaceur en plastique. Cela permet d’éloigner le casque de votre visage. Vous éviterez ainsi d’écraser votre monture. Vous n’aurez aucune crainte à avoir, car nous l’avons essayé avec des lunettes imposantes et tout est nickel ! Toutefois, pour régler l’espace entre les lentilles, vous devez les écarter manuellement. Cela est un peu difficile. Cependant, l’espaceur reste performant.

Pour éviter les buées sur les lentilles, ce modèle est équipé d’un petit ventilateur. De la même façon, il permet d’évacuer la chaleur produite par le casque. Une petite aération vous fera du bien si vous jouez pendant des heures.

vue intérieure du casque oculus quest 2
OCULUS QUEST 2 vue de l’intérieur

Un casque VR sans boîtier externe

Vous en avez assez avec le suivi des boîtiers externes ? Vous pouvez opter pour l’OCULUS QUEST 2. Il ne dispose pas de boîtier externe pour le suivi. En effet, il embarque 4 caméras pour se repérer dans l’espace. Ces caméras suivent votre position afin d’éviter les obstacles dans les pièces. Vous ne risquerez pas de vous frapper contre quelque chose ou d’abîmer quoi que ce soit. Une grille vous avertit lorsque vous vous approchez trop du bord. Vous pouvez ainsi utiliser votre casque de réalité virtuelle en toute sécurité.

Un design remarquable

Facebook a voulu optimiser l’expérience virtuelle. C’est pourquoi il a lancé le Quest premier puis l’OCULUS QUEST 2. Le design de celui-ci a attiré de nombreux adeptes. Si son prédécesseur adopte un style sobre de hardware gamer, l’OCULUS QUEST 2 affiche plutôt un design plus convivial et plus hospitalier. En effet, il possède une couleur claire qui lui permet de sortir du lot.

Le design de ce casque de réalité virtuelle est aussi très épuré. Il a conquis les usagers par sa simplicité. En effet, il n’embarque pas beaucoup de boutons. Seuls les boutons d’alimentation et les boutons de volume sont visibles.

test-oculus-quest-2
Joueur en pleine partie avec l’Oculus Quest 2

Des images de qualité

En testant cet OCULUS QUEST 2, nous avons constaté qu’il offre des images de haute qualité. En effet, le fabricant a remplacé l’ancien écran OLED en LCD. C’est une très bonne idée, car l’écran LCD offre des images avec une définition de 3,5 millions de pixels par œil. Vous pouvez profiter d’un noir moins profond qui est très agréable si vous aimez les applications sombres. En jouant à des jeux d’horreur, vous pourrez mieux plonger dans le monde virtuel.

Sur certains casques de réalité virtuelle, un grand espace entre les pixels crée un effet de grille. Sur l’OCULUS QUEST 2, cet effet de grille est grandement limité. En effet, l’écran LCD affiche moins d’écart entre les pixels. Ainsi, vous bénéficierez d’une meilleure immersion dans le monde virtuel. La sensation de présence sera plus forte lors de l’utilisation du casque. Il n’y a aucun fourmillement de l’image.

Cependant, comme tous les casques de réalité virtuelle, les lentilles provoquent un effet de halo. Celui-ci est visible surtout sur les éléments très contrastés. Heureusement, lorsque nous avons bien positionné le casque, nous avons pu nous adapter sur cet effet et ne plus le remarquer.

Un son de qualité

Lorsque nous avons testé l’OCULUS QUEST 2, nous n’avions constaté aucun problème au niveau du son. En effet, ce casque de réalité virtuelle est doté de 2 petits haut-parleurs sur les branches du serre-tête. Le son va donc directement arriver vers les conduits auditifs de l’utilisateur. Par rapport à son prédécesseur, la qualité du son est améliorée. Nous avons pu entendre tous les sons d’ambiance, car la stéréophonie est plus ample. De ce fait, la scène sonore binaurale des applications et des jeux sera bien restituée. Vous pouvez ainsi mieux localiser vos ennemis dans les jeux.

Toutefois, certains utilisateurs ont constaté que le son manque de puissance. Pour régler ce problème, vous avez toujours la possibilité de brancher un casque audio via la prise jack.

Une grande autonomie

Avoir un casque de réalité virtuelle avec une faible autonomie est très désagréable, surtout si vous désirez jouer un peu plus longtemps. L’OCULUS QUEST 2 vous offre une autonomie de 2 à 3 heures. En testant l’appareil, nous avons pu jouer pendant 2 h 30 non-stop en mode économe. Vous pouvez essayer avec les jeux TraVRsal, Beat Saber ou Ancient Dungeon. En PCVR, la batterie du casque a tenu 2 h 15.

Pour étendre cette autonomie, vous pouvez utiliser un câble USB ou une sangle Élite avec batterie. Vous pouvez aussi prendre une batterie externe USB accrochée à la ceinture.

Pour ne pas perdre du temps, vous pouvez refaire le plein de la batterie en seulement deux heures. Notez cependant que vous devez utiliser le chargeur fourni avec le casque.

D’un autre côté, vous ne devez pas vous soucier de la durée de vie des piles AA des manettes. Elles pourront continuer à marcher même après plusieurs heures d’utilisation.

graphisme green heel VR
Exemple de graphisme tiré du jeu Green Hell VR

Des contenus gratuits

Vous avez un casque de réalité virtuelle ? Cela ne sert à rien si vous n’avez pas les contenus avec. Heureusement qu’il y a le Quest store qui propose de nombreux démos de jeux, divers applications et contenus multimédias gratuits. Pour vous offrir plus d’immersion dans le monde virtuel, vous pouvez aussi profiter de l’Oculus TV intégré dans le casque. Celui-ci vous propose des vidéos en 3D ou en 360 ° intéressantes. Vous pouvez ainsi regarder des films et des documentaires immersifs. Vous pouvez aussi vivre des voyages virtuels. Dans ce cas, vous pouvez entre autres visiter des musées, escalader des montagnes ou autres pour passer votre temps ou découvrir le monde.

Pour satisfaire les grands et les petits, le choix des contenus est très varié. En regardant le catalogue OCULUS store, il y avait eu 50 applications et jeux disponibles au Quest premier. Aujourd’hui, avec l’OCULUS QUEST 2, 200 jeux sont en vue. Rien de tel que de passer votre journée à jouer et à vous imprégner dans le monde virtuel. Parmi les jeux les plus attendus, citons le jeu l’adaptation du cultissime Myst, Star Wars : Tales from the Galaxy’s Edge ou la version VR de Sniper Elite.

Suite à notre test, l’interface et le menu proposé par le casque sont fluides et lisibles.

Un casque de réalité virtuelle à la fois autonome et pour PC

Sur le marché, vous avez le choix entre 2 types de casques de réalité virtuelle : les casques VR autonomes et les casques VR pour PC. En optant pour l’OCULUS QUEST 2, vous avez à votre disposition un casque à la fois autonome et un casque pour PC.

Vous pouvez ainsi bénéficier de tous les avantages de la dernière génération avec son côté autonome. En effet, vous pouvez utiliser cet appareil sans avoir besoin de le relier à un système informatique ou à un smartphone.

D’un autre côté, avec l’oculus link, nous avons pu connecter l’OCULUS QUEST 2 à un PC. Vous pouvez le brancher sur un ordinateur via un câble USB. Grâce à son branchement, l’OCULUS QUEST 2 va vous donner des contenus plus réussis lors de leur utilisation. Les graphismes et les effets obtenus seront plus détaillés. Heureusement que le package de cet appareil inclus le câble USB qui vous permet de vivre l’expérience.

Toutefois, le câble ne mesure que 1 mètre. À notre avis, un câble plus long aurait été un grand avantage. Pour pallier à ce problème, vous pouvez toujours acheter un câble de 5 mètres de long chez Occulus. Celui-ci va vous coûter 99 euros. Certes, il est cher, mais cela nous a permis de jouer aux jeux Oculus Rift et Steam VR dans un grand confort.

Pour éviter le câble, nous avons installé l’application Virtual Desktop afin de pouvoir relier le casque avec le PC en Wifi. Vous pouvez acquérir cette application pour 19,99 euros sur le Quest Store. Pour démarrer l’extension, nous avons ensuite utilisé SideQuest puis installé la partie logicielle sur le PC. Après tout cela, il ne vous reste plus qu’à vivre l’expérience.

interface-oculus-quest-2
Exemple de l’interface de l’Oculus Quest 2

Des accessoires pratiques

Lorsque nous avons fait le test de l’OCULUS QUEST 2, nous avons constaté que ses accessoires sont très pratiques. En effet, les manettes Touch sont très ergonomiques. Elles affichent un design comme celui des manettes Rift. Elles sont agréables à prendre en main, car leurs touches et leurs gâchettes tombent plus intuitivement dans la main. En effet, la surface est élargie. Il y a aussi plus d’espace entre les boutons. Même les plus petites mains peuvent l’utiliser sans aucun problème.

Les contrôleurs Touch du casque sont aussi bien configurés. Cela facilite grandement leur usage. Pendant le test, nous avons particulièrement aimé la finition du cache des piles. En effet, ce cache ne tombait plus facilement lors d’un plein match virtuel.

Les points positifs de l’OCULUS QUEST 2

  • Performance
  • Meilleure qualité d’images
  • Écran à haute définition
  • Pas d’effet de grille
  • Écran LCD
  • Son plus ample
  • Suivi des mouvements plus performant
  • Léger
  • Confortable
  • Système de sangle pratique
  • Chauffe modérée
  • Design épuré
  • Facile à utiliser
  • Prix attractif
  • Accessoires optionnels

Les points négatifs de l’OCULUS QUEST 2

  • Faible autonomie
  • Réglage de l’écart interpupillaire difficile à réaliser
  • Insuffisance de mousse faciale (inconvenable aux personnes qui portent de grosses lunettes)
  • Compte Facebook obligatoire

Notre avis sur l’OCULUS QUEST 2

L’OCULUS QUEST 2 est sorti en seulement 1 an et demi de son prédécesseur. Malgré ces quelques défauts, il est le meilleur casque de réalité virtuelle. Il a reçu beaucoup d’améliorations tant au niveau du design, du son que des images. Il est aussi très intuitif pour une utilisation simplifiée. Il est également très confortable grâce à sa sangle pratique et facile à attacher. Au niveau du prix, il coûte 3 fois moins cher que les autres casques du marché. En l’adoptant, vous ferez une bonne affaire. D’ailleurs, c’est le seul casque VR autonome de cette qualité sur le marché. L’essayer, c’est l’adopter !